GAT Réseau de jardins partagés

Le GAT Réseau de jardins partagés vise à accompagner et initier des jardins partagés mis en place par les cristoliens et les cristoliennes dans leur quartier.

Un jardin partagé qu’est ce que c’est ?

Charte du jardin dans tous ses états

Charte du « jardin dans tous ses états »

Un jardin partagé est un jardin conçu, construit et cultivé collectivement par les habitants d’un groupe de logements, d’un quartier ou d’un village. Produire ensemble légumes, fleurs, fruits, plantes aromatiques et médicinales, leur donne une saveur particulière ! Et c’est une ressource pertinente en ces temps de crise économique, sociale et climatique.

Ces jardins se fondent sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations et les cultures, qui figurent dans la Charte des Jardins en Partage.

Un jardin partagé ne se décrète pas, il prend tout son sens parce qu’il répond aux attentes et aux besoins des habitants d’un lieu. Réunis en association les habitants gèrent le jardin au quotidien et prennent les décisions importantes collectivement. En ce sens chaque projet est unique par son aménagement et son fonctionnement.

 

Un jardin pour qui ?

Un jardin partagé est fait pour tous, pas besoin de savoir jardiner pour en faire partie : le jardinage s’apprend par l’échange avec des jardiniers plus expérimentés, cela permet de tisser des liens. Les associations y cultivent le respect du vivant en prohibant l’usage des pesticides et en encourageant les jardiniers à expérimenter des techniques de paillage, de compost, des plantations d’engrais verts…

Les jardins partagés sont de petites oasis de verdure situées généralement au plus près de l’habitat, où l’on peut se rendre à pied depuis son domicile. Ils constituent des équipements de quartier qui profitent au plus grand nombre et pas seulement à ceux qui y jardinent.

Ainsi chacun peut devenir membre d’un jardin partagé simplement pour le plaisir de s’y promener et d’y flâner à loisir ou pour participer à un projet de quartier.

Le grand public est invité à y entrer lorsqu’un membre de l’association est présent et à l’occasion des nombreuses animations qui y sont organisées : repas de quartier, spectacles, trocs de plantes…

Pour en savoir plus : www.jardins-partages.org

 

Pour un réseau de jardins partagés à Créteil

Depuis quelques années des initiatives de jardins partagés ont fleuri à Créteil :

  • aux Bleuets, avec la Maison pour Tous
  • au bas du Mont-Mesly et au Port, en pied de copropriétés
  • aux Sarrasins, avec le Centre M. Rebérioux
  • aux Corbières / Sarrazins, avec la Régie de quartier et le Conseil de quartier

Peut-être en connaissez-vous ? Merci de nous les faire connaître !

 

D’autres sont en projet : plusieurs personnes ou organismes nous ont fait part récemment de leur intention de créer un jardin partagé.
Peut-être en connaissez-vous ? Merci de nous les faire connaître !

 

Créteil en Transition soutient cette dynamique et propose de mettre un place un réseau de jardins partagés.

 

Pourquoi faire ?

  • Renforcer cette dynamique en faisant connaître les jardins partagés existants et envisagés, leurs animateurs et porteurs de projets, et comment prendre contact avec eux
  • Proposer un cadre de référence et de ressources sur les jardins partagés, en cohérence avec les préconisations du Réseau national « le Jardin dans tous ses états » et de l’association régionale « Graines de Jardins
  • Favoriser et enrichir les échanges entre jardins partagés existants (voire avec d’autres types de jardins) et avec leur environnement : échanges de plantes, de pratiques, d’outils, de coups de main, trocs ; rencontres festives, animations et ateliers thématiques (biodiversité, cuisine..)
  • Rechercher des sources de financement (investissement et fonctionnement), mutualiser des dépenses
  • Identifier les possibilités de formation à diverses techniques (compostage, permaculture, biodynamie, etc.) et auprès de qui (associations telles que les « Paniers de Créteil » et « J’aime le Vert », organismes tels que Ecole du Breuil)
  • Aider les porteurs de projets de jardins partagés à les mettre en place et à les développer, via conseils, visites de réalisations, éventuellement orientation sur des organismes spécialisés (par exemple dans l’appui aux bailleurs pour des jardins en pied d’immeuble)

 

Un exemple de jardin très partagé

Le jardin du Centre Socio-Culturel Madeleine Rebérioux

Jardin partagé du CSC Madeleine Rebérioux

 

Nos partenaires pour ce projet de réseau

 

Nos comptes-rendus de réunions

 

Vous souhaitez agir avec le GAT Réseau de jardins partagés…