Histoire de CeT

Le début de l’aventure

La démarche de « Créteil en Transition » a été initiée en décembre 2013 par Hugo Waiss, un animateur du Centre Socio-Culturel Madeleine Rebérioux récemment recruté par ce Centre pour accompagner des projets de « développement durable ». Dans le même temps, Hugo a engagé l’aménagement d’un « jardin partagé » sur un espace libre en arrière du CSC avec l’aide de quelques bénévoles motivés.

Cette démarche s’est appuyée au départ sur le réseau d’usagers et acteurs du CSC et d’associations locales (SEL, Paniers de Créteil). Peu à peu s’est ainsi constituée une petite équipe d’animation de « Créteil en Transition » autours d’une douzaine de bénévoles, avec une forte rotation) qui s’est réunie régulièrement au CSC pour débattre des actions à entreprendre et les préparer.

Plusieurs évènements ont été organisés au CSC et à la Lucarne / MJC Mont-Mesly pour faire connaître cette démarche et susciter des initiatives de proximité : un premier « Rendez-Vous des Optimistes Offensifs » puis un « temps fort » en 2014, deux RVOO nouvelle formule dans le cadre du cycle « Générations terre à terre » début 2015. Des stands CeT ont été tenus à Créteil et à proximité à l’occasion de divers évènements en 2014.

 

Développement du réseau

Parallèlement, l’équipe CeT a développé des outils de communication (blog et page FaceBook, banderolle, flyers, affiches) ; des contacts ont été pris à l’été 2014 avec le réseau des Villes en transition en Ile-de-France, et CeT a soutenu en juillet 2015 la création de Val-de-Marne en Transition.
Fin juillet 2015, après le départ de Hugo les contacts avec le CSC ont été maintenus par l’équipe d’animation. Celle-ci a défini ses priorités à l’automne 2015 : faire connaître « Créteil en Transition » dans la ville, auprès d’associations partenaires et soutenir des initiatives de proximité dans trois domaines prioritaires : l’alimentation saine, l’agriculture en ville, le « zéro déchet ».

Les méthodes de travail de l’équipe d’animation ont été améliorées, des compte-rendus de réunions et annonces d’évènements régulièrement diffusés auprès des contacts sympathisants cristoliens. Les animations autour du « jardin partagé » du CSC ont repris et de premiers contacts ont été pris en vue de la constitution d’un « réseau de jardins partagés », avec la participation des Paniers de Créteil.

 

En route vers la maturité

A la rentrée 2016, le nombre de sympathisants cristoliens avait doublé (une soixantaine). L’équipe d’animation a estimé qu’il était temps de lancer la constitution d’une association reconnue légalement pour bénéficier des avantages que procurait cette forme juridique (règles de fonctionnement, cotisations, visibilité, reconnaissance par les institutions, capacité à recevoir des subventions…).

Cette étape fondatrice a été engagée en novembre 2016, en toute transparence envers les sympathisants. L’association a été constituée à l’Assemblée générale du 3 février 2017, et toutes les démarches administratives et techniques ont été finalisées en avril.

A cette date, Créteil en Transition compte plus de 80 sympathisants dont une dizaine d’associations ou institutions locales partenaires.

 

Découvrez maintenant l’organisation de Créteil en Transition